Les Célébrations de l'Art Ancien.

 

Que vous soyez Praticiens des Arts Anciens confirmés ou simple néophyte, il va de soit que les fêtes vous sont connues. Aussi ici, il ne sera pas fait de rappel sur tout ce qui se dit et se redit sur de trop nombreux autres sites, mais plutôt des généralités afin de concevoir dans un esprit d'Union ces Célébrations. En effet, un bon nombre d'entre vous, d'entre-nous, pratique le culte ancien seul ou en petit comité fort restreint.

  • Pourquoi ?

La peur d'être connu comme païen, la crainte du regard des autres (non pratiquant et bien-pensant) ou simplement l'absence de groupements clairs et sereins. C'est ainsi qu'il se fera dans les pages à venir une approche différente du culte ancien et surtout une approche à des réunions d'échanges et de bien vivre sa croyance. Il va de soit que les mots Esbats et Sabbats vous sont connus. Une distinction précise existe entre ces deux célébrations. Une approche plus personnelle, plus intime de ces rituels, dans le cadre de regroupement pour sortir d'une pratique stérile en milieu clos, sera donc vue. Il sera aussi abordé toutes les autres fêtes anciennes qui n'étant ni Esbats, ni Sabbats sont par trop souvent mises à l'écart pour ne pas dire tombées dans l'oubli. L'oubli général car n'ayant plus guère de sens dans le cadre d'une pratique solitaire ou semi familiale, d'une pratique répudiée à la suite de la quasi totale disparition des Covens.

 

Donc trois chapitres :

 

  • Les Esbats.
  • Les Sabbats.
  • Les autres réunions païennes.

 

Les Esbats.

 

A chacun des changements de phase lunaire une célébration à lieu, elle se nomme Esbat. Certains, certaines vous diront qu'il s’agit là de célébrations très secondaires ! N'en croyez rien ! 

 

Même si cela est quasi hebdomadaire, même si cela semble devenir répétitif, et pour cette raison faire trop penser à l'office dominical chrétien, les Esbats sont surtout et avant tout les étapes qui marquent l'avancée dans le mois lunaire, les directions à prendre dans la phase à venir, le moyen de programmer avec sérénité ses travaux magiques. 

 

  • Qui peut prétendre être à même de bien gérer ses travaux occultes à venir s'il sait tout juste sur quelle phase de Lune on se trouve ? 
  • Qui pourra récolter, préparer, fabriquer quelques plantes, potions, philtres ou objets de culte s'il ne l'avait pas décemment programmé ? 

 

La magie, l'occultisme et la sorcellerie ne sont pas de simples passe-temps, et encore moins des jeux, rien ne doit jamais être conçu dans un "à peu prés" sous peine de trouver manquant tel ingrédient, telle composante, telle incantation. Aussi les Esbats servent-ils à cela, se projeter vers cet avenir court afin de pouvoir mener à bien ses projets et travaux occultes.

 

Sur un autre point c'est aussi l'occasion de se retrouver entre pratiquants, d'échanger quelques recettes, de faire troc de simples et de matériel, de s'organiser en cas de besoin d'assistants, tout cela devant un frugal repas.

 

C'est enfin l'occasion de célébrer le Pouvoir Cosmique, les Forces Universelles, certains y verront des Anciennes Divinités, ceci régulièrement, et non plus de penser uniquement à eux dans les grandes occasions, dans les cas de besoin. Les Esbats sont aux nombre de quatre sur 28 jours environ. Ils marquent les quatre phases lunaires :

 

  • Nouvelle Lune.
  • Premier quartier de Lune.
  • Pleine Lune.
  • Dernier quartier de Lune.

 

Les Sabbats.

 

Sans doute plus connus du public et généralement totalement gérés par les Praticiens des Arts Anciens les Sabbats sont les huit passages de l’année au travers de la Roue des temps et des saisons.

 

Les huit sabbats sont divisés en deux catégories.

  • Les sabbats majeurs et les sabbats mineurs.
  • Les sabbats majeurs sont ceux qui célèbrent les étapes importantes de l'année.

Les Sabbats Majeurs, fêtes dites d'obligation en calendrier lunaire. Il s'agit de :

 

  • Samhain.
  • Imbolc.
  • Beltane.
  • Lughnasadh.

 

Les sabbats mineurs en calendrier solaire, correspondent aux solstices et aux équinoxes. Il s’agit de :

 

  • Yule.
  • Ostara.
  • Litha.
  • Mabon.

 

Il est entendu qu'au cours des ces Sabbats, qu'il s'agisse des principaux ou des secondaires, on se doit de célébrer le Pouvoir Cosmique, les Forces Universelles, certains y verront des Anciennes Divinités. La seule règle étant de marquer le point de passage de saisons et autres instant cosmique en lien avec les règles universelles, avant de festoyer, de s'adonner à la joie, la musique et à l'Art Ancien. Là encore, comme pour les Esbats, rien n'est vraiment le fruit du hasard ! Pas question de voir gâcher l'une de ces célébrations juste parce que l'organisation faisait défaut, qu'un intrus vient placer la confusion, qu'une trace de modernisme casse l'ambiance rituelle.

 

Bien sûr, certains, certaines, d'entre vous s'organisent en Coven ... Mais pour l'essentiel des autres, qu'ils soient pratiquants convaincus ou simples novices, tous se retrouvent en recherche de Cercles plus importants. A cela s'ajoute la notion de réunion. Réunion entre personnes censées qui partagent la même croyance ancienne et qui ne désirent guère se retrouver au milieu de curieux moqueurs en mal de médisances.

 

Il se place aussi la problématique des lieux, car faire Sabbat au huitième étage de l'immeuble collectif de la zone urbaine d'à coté semble assez difficile. Certes les clairières, les alignements de pierres ne manquent pas. Mais leurs accès et leurs utilisations posent de plus en plus de problèmes légaux. Un simple feu de camp devient interdit en bien des endroits ! Alors qu'adviendrait-il d'une réunion sabbatique devant un immense feu en pleine forêt si des voisins donnaient l'alerte ? Le droit au culte est et restera ... Mais sa pratique réelle et sérieuse n'a pas les mêmes garanties ! Ce n'est pas demain que l'on ouvrira les anciens lieux de cultes pour les nouveau Praticiens des Arts Anciens, les Croyants des Vieilles Religions. Ce n'est pas demain que l'on créera de nouveaux Stonenge pour nous ! D'où l’intérêt de s'organiser en Association légale et déclarée, de posséder des lieux privés et sereins.

 

Les autres célébrations.

 

Que se soit pour les célébrations de la vie, présentations, conjointements, départ vers Arianrhod, que se soit pour vos initiations de premier, second ou troisième degrés, ou que se soit pour tout autres célébrations plus spécifiques, l'Association Oratorio Magi reste à vos cotés.

 

De par le coté plus intimistes tous ces rituels seront célébrés en privé ... Ceci afin de préserver l'aspect solennel et d'éviter une curiosité malsaine ... Il reste entendu que dans le cadre de sa construction les rituels pourront être construit avec la présence et la participation d'invités choisis et mandés par les personnes concernées ...

 

Différents membres peuvent vous accompagner dans la conception des ces rituels. Que l'on les nomment Mages et Majestés Dignitaires, Prêtres et Prêtresses, ils restent avant tout des humains sensibles à vos attentes. Seule une certaine habitude et maturité leur permettent de vous assister et vous accompagner dans ces rituels. Des possibilités en termes de réceptions, d’hébergement peuvent se mettre en place. Pour tout cela n’hésitez pas à nous contacter nous étudierons avec vous votre projet.

 

Aucun rituel privé (Présentation, Conjointement, départ et spécifique) ne sera procédé en tronc commun avec des célébrations habituelles (Esbats & Sabbats) sauf accord plein et entier des personnes concernées ... Une construction et une préparation fermement mûrie conduiront aux décisions finales ...

 

Les travaux dans l'Art Ancien.

 

Ici il sera vu toutes ces autres réunions, celles qui n'entrent pas dans le cadre des Esbats des Sabbats, et des rituels de vie. Les réunions de travaux collectifs, d'invocations au sens plus personnel, de réalisation d'objets de culte, d'élaboration de philtres, potions, charmes et autres actions magiques. Des réunions de réflexions, de philosophie et projection mentale, celle en relation avec le médiumnique et autres formes de divinations. Toutes ces actions transcendantales. Et bien entendu dans ce cadre là, une fois de plus, l'improvisation n'a pas de place. La pratique solitaire n'est pas une reconnaissance en soi. L'isolement n'apporte rien ! Ou si peu ...

 

Les lieux sont tout aussi important en termes de calme, de tranquillité et de respect face à ces pratiques délicates ne tolérant aucunement le dérangement et la vie trépidante des grandes villes. Il va de soit que l'Association Oratoire Magi dispose d'un cadre accueillant pour tous les Praticiens des Arts Anciens qui désirent pratiquer en toute quiétude leur Art. Que se soit pour une soirée d’Esbat, pour un Sabbat, ou encore un simple partage d'idées, l'Association Oratorio Magi reste les endroits de réunion. Différentes salles permettent de pratiquer en toute sérénité ces réunions et célébrations anciennes. Les infrastructures donnent la possibilité de réunions assez importantes (prés de 30 personnes) en groupe divisé ou un groupe complet. Différents autels et Cercles offrent plus d'une possibilité. La certitude de se retrouver entre pratiquants apporte la sérénité, le cadre privé préserve l'intimité du culte.

 

Toutefois, afin de rester dans un cadre juridique et le respect de tous, certaines règles sont imposées :

 

  • Pas de pratique sans aucun vêtement ou skyclad vêtues de ciel (nu).
  • Pas de sacrifice ou de parodie sacrificielle (Animaux - Humains).
  • Pas d'accouplement rituel (Hors le Grand Rite Symbolique).
  • Pas de pseudo-rituel (Dérivant de fiction et non de tradition).
  • Pas d’excès de boissons alcoolisées.
  • Pas d'usage de substances illicites (Drogue).
  • Pas de mineurs sans la présence confirmé du, des responsables légaux.
  • Pas d'invitation de personne non admise par l'Oratorio Magi et qui ne répondrait pas à des critères de connaissances minimales de l'art ancien.

 

Ces règles peuvent paraître strictes mais sont les garantes de cette tranquillité.